fbpx

Retour sur une journée à l’initiative du directeur de l’exploitation agricole de Tilloy-les-Mollaines (62), Etienne Toussaint, de Charlotte Grare, enseignante et d’Opaline Lysiak (les Agron’hommes).

Journée sols vivants au lycée agricole de Tilloy-les-Mofflaines (62)
avec Baptiste Maître, Opaline Lysiak et Nicolas Minary.

Le premier objectif est de sensibiliser les étudiants aux techniques agronomiques sur sols vivants, pour cela Baptiste a proposé de démarrer la matinée en salle avec une remise en perspective des problèmes en lien avec les sols, à savoir la battance, l’érosion et la perte de fertilité. Etant dans une région de Pomme de Terre, nous avons ensuite zoomé sur cette culture en présentant un éclairage particulier sur les itinéraires techniques des pionniers, notamment en matière de gestion des couverts et de travail du sol.

Puis Nicolas a présenté les enjeux du collaboratif aux étudiants, et les possibilités pour les étudiants de participer à la transition agroécologique par le partage de données. Chaque étudiant peut devenir acteur du changement en partageant les observations faites au cours de ses stages en exploitation, avec l’accord de l’agriculteur ben entendu.

Chacune des journées alterne formation théorique et atelier pratique (TP) : au cours de l’après-midi, nous avons visité les essais du lycée sur les pré-buttes d’automne et les couvertes en place. Nous avons pu réaliser un test à la bêche dans les buttes et dans le labour d’hiver. Les élèves ont été impressionnés par le travail de structuration du couvert végétal durant l’hiver.

 

Observation du travail de structuration du couvert végétal durant l’hiver en comparaison du labour d’hiver.

 

 

Le second objectif est de fournir un outillage qui sera un support de travail lors de leur stage en exploitation agricole. Les étudiants sont formés à l’usage de l’outillage collaboratif Landfiles comprenant : un accès au réseau d’expérimentation participative et aux groupes de travail, ainsi qu’aux systèmes de collecte de données adaptés aux contextes de cultures présents sur les lieux de stages.

Grâce à ces outillages, les élèves renseignent tout au long de leur stage les informations qui constitueront leur rapport de stage : des données structurées, des photos et des légendes pour décrire les actions mises en œuvre et les observations. Les étudiants restent également en lien avec leur groupe : toutes les observations sont partagées avec les autres élèves, et avec le professeur et le formateur qui peuvent donc les conseiller et répondre à leurs questions.

Au cours de la journée de travail, nous élaborons avec les élèves la répartition des travaux sur l’ensemble de la classe, ainsi que les données qui seront relevées par les élèves sur les exploitations de stages. Nous commençons à constituer des relèves d’informations sur les différentes parcelles de l’exploitation, transmises l’année suivante à d’autres étudiants qui poursuivront les observations et enrichiront à leur tour le « patrimoine » d’observations de l’exploitation du lycée agricole.

landfiles lycée agricoleVoici ci-contre une vue des observations effectuées sur les parcelles du lycée. Lors de cette journée, nous avons défini des données que les élèves veulent relever sur les différents systèmes de cultures :

Les dates de semis, les variétés, les dates de récolte, les maladies observées et les rendements. Même si le volume n’est pas représentatif, nous procéderons en fin d’année à une analyse comparative des différents résultats, cette expérience alimentant la méthode d’expérimentation participative qui pourra être partagée avec les autres lycées agricoles, et enrichie au fil des années.

 

En fin de stage, il s’agit de pouvoir synthétiser les données relevées et si possible comparer des systèmes de cultures sur des axes simples.

 

Cette méthodologie est mise au point en collaboration avec les Agron’hommes pour constituer une méthode qui sera fournie gratuitement à ceux qui en font la demande.

Pour plus d’information sur cette journée, veuillez contacter Nicolas Minary (nminary [arobase] landfiles.fr) ou baptiste Maître (ba.maitre [arobase] laposte.net).